Français - Nederlands
Vous êtes ici : Accueil Le Club Le mot du Président

 

Espace membres

 Articles récents :

Le Mot du Président

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

 

Cher(e)s  Membres,

Dans le nouveau règlement de la Société Royale Saint-Hubert , la règle éthique interne d’élevage explique clairement  qu’il est désormais formellement interdit à chaque éleveur qui désire faire appel au service de pedigrees de la SRSH de faire de l’élevage sans pedigrees LOSH. C’est tout ou rien ! Il est donc impossible qu’un éleveur L.O.S.H. vous propose le choix entre des chiots avec ou sans pedigree.

Il semble que chez « Le Cavalier King Charles « , ce point ne soit pas toujours respecté.

Lors de la constitution de ce club , il a été mentionné à l’article 1er des  statuts que le but poursuivi était l’amélioration de la race, (ce qui sous-entend : aussi bien au niveau santé qu’au niveau qualité).

Or, les personnes vendant des chiens sans pédigrée vont à l’encontre de ce principe et nuisent à la race. Ils prétendent vendre des Cavaliers King Charles alors  que ce sont simplement des chiens « sans race » (je n’aime pas le terme généralement employé) puisque de parents inconnus.

Je fais partie de ceux, et ils sont nombreux, qui pensent que dans le monde canin, il y a d’une part, les  éleveurs, qui comme le nom l’indique « élèvent » leurs chiens à un haut niveau de qualité par un travail réfléchi  et un amour profond pour leur élevage et d’ autre part, des producteurs de chiens dont le mobile est tout à fait différent.

Vous qui aimez votre Cavalier King Charles, qui le chérissez, qui êtes fier de le présenter, je le vois régulièrement dans nos différentes activités, n’hésitez pas , chaque fois que l’occasion se présente, d’expliquer aux futurs acquéreurs de chiots, ou tout simplement aux personnes intéressées par le chien, l’importance du pédigrée. Ce dernier est le point de départ pour distinguer les bons des mauvais éleveurs, qu’il constitue  une pièce essentielle dans votre relation avec votre chien.

Grâce à lui, vous n’avez pas acheté « un inconnu », vous connaissez le nom des parents et des grands-parents de votre chien, ce qui peut vous permettre, si vous le  désirez, toute une série de recherches qui vous permettront de comprendre les raisons de certains de ses comportements et bien d’autres choses encore. Montrez-leur qu’en exigeant un pedigree, ils contribuent à l’amélioration de la race et au bien-être du cavalier .   

Sachez également qu’un éleveur digne de ce nom, réalisant  un travail exemplaire, ayant toujours à l’esprit  le bien-être de ses chiens et de leurs futurs propriétaires est fier de présenter un pedigree.
C’est en quelque sorte, sa signature, et la revendique haut  et  fort.
A l’inverse, celui dont le but premier est de vendre « du chien », préfère le faire dans l’anonymat.

Enfin, sachez que contrairement à ce que l’on entend généralement, un pedigree est  gratuit  pour l’acheteur et ne doit normalement pas influencer le prix.

En ce qui concerne les membres du comité du club, et afin que les choses soient bien claires, JAMAIS, ils ne recommanderont des élevages qui produisent des chiens sans pédigrées .
En acceptant leurs fonctions, ils se sont engagés à respecter les statuts et le règlement du club et de l’URCSH. C’est leur devoir et leur responsabilité.
De plus, ils favoriseront les éleveurs, membres du club,  qui élèvent des chiens de qualité. 

Réfléchissez bien à ces quelques points, ils sont très importants voire vitaux pour la progression de notre race. La défense du règlement de la SRSH constitue également  une preuve de respect pour les éleveurs qui chaque jour se battent pour produire des chiens de qualité. Soyons à leur côté.

J’ai essayé tout au long de ces lignes, de vous expliquer l’importance du pédigrée. Mais cela signifie-t-il que le pédigrée est synonyme de qualité ?
Pas du tout, mais comme je viens de l’écrire, il est une pièce essentielle pour l’éleveur et le propriétaire d’un chiot.
Mais je répondrai à cette question lors de notre prochain rendez-vous.

En attendant, sachez que les membres du comité sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. N’hésitez pas à les questionner.

Je terminerai en vous souhaitant de bonnes vacances et soyez heureux avec  votre petit cavalier.

 

J.C. Baugnet
Président.

Agenda